Comparaison des catégories internes

Le but de la comparaison des performances de catégorie est de vous donner un outil avec lequel vous pouvez comparer vos différentes catégories les unes aux autres pour voir celles qui fonctionnent le mieux, ou le pire, ou qui peuvent être exactement comme elles doivent l’être. L’idée est de vous aider à prioriser les zones de votre boutique qui pourraient nécessiter une attention plus immédiate, que ce soit avec un afflux de titres, ou (le plus souvent) le contraire.

 

N’oubliez pas que ces comparaisons sont «relatives», ce qui signifie que cet outil compare vos catégories les unes aux autres, plutôt qu’à certaines performances subjectives «idéales». Il mesure chaque catégorie en fonction du tour par rapport à votre stock… il pose donc essentiellement la question: «Cette catégorie est-elle stockée en fonction de ses performances?» Pour donner un exemple: si votre catégorie de jardinage représente 40% de votre inventaire dans votre boutique, mais ne représente que 5% de vos ventes… cette catégorie est largement surstockée.

Les catégories qui seraient considérées comme «surstockées» apparaissent dans la partie rouge du graphique. Les catégories répertoriées dans la partie jaune du graphique seraient considérées comme «sous-stockées». Par exemple, si votre section de développement représente 5% de votre stock, mais représente 20% de vos ventes, il y a de fortes chances que votre rayon (et votre résultat net) bénéficierait de plus d’espace et de livres pour cette catégorie. Les catégories qui apparaissent en vert sont plus proches d’être «équilibrées», en ce sens que leur taille est proportionnelle à leurs ventes.

Dans le graphique, vos catégories plus grandes sont à l’extrême droite et les catégories plus petites à gauche.

 

Répartition des catégories:

 

 

 

 

Sur l’axe vertical, vos catégories de meilleures rotations sont en haut, avec vos catégories de rotations les plus lents sur la rangée du bas. Les nombres indiquent le nombre de catégories contenues dans chaque section du graphique.

Les catégories énumérées dans le coin supérieur droit sont essentiellement vos catégories les plus importantes et les plus vendues… sans doute les catégories qui gardent vos portes ouvertes. Celles en bas à droite (en rouge) sont celles qui vous entraînent potentiellement vers le bas. On peut supposer que la personne responsable des achats dans cette boutique suppose que ces catégories sont populaires et les a stockées en conséquence. Cependant, les données suggèrent le contraire.

Vous pouvez afficher votre inventaire à travers plusieurs «objectifs» différents. Le plus évident serait vos propres catégories de de Point de Vente (codes rayons internes). Cela fait référence aux catégories qu’Edelweiss Analytics reçoit via le flux de votre système de point de vente.

 

Vous pouvez également utiliser le Clil , Age, Media Type (format), etc. La plupart de ces informations, comme le format, CLIL, etc., sont toutes fournies par les éditeurs.

Notez que cela crée un «filtre temporaire» qui est appliqué à vos autres lignes Analytics. Ainsi, vous pouvez plonger dans vos rayons et rechercher immédiatement ce qui pourrait vous manquer, ce qui pourrait / devrait être retourné, les titres à venir, etc.

 

Vous pouvez également obtenir plus de détails sur les performances et autres pour ces catégories. En cliquant sur «Liste détaillée».